Quelques nouveautés en matériel sportif

Voici une petite présentation sur des nouveaux matériels dont l’utilisation est de plus en plus fréquente : Ces matériels sont principalement utilisés pour le home training, par les personal trainer ou bien encore les coachs sportif à domicile ou en extérieur : 1. L’élastique ou bandes de résistance De quelques formes qu’elles soient, les élastiques apportent une forme de résistance qui permet de travailler les muscles sans les endommager.   2. Le cylindre de mousse ou « foamroller » Cylindre en mousse ou rouleau en plastique avec stries et picots, l’intérêt de ce matériel est de casser les adhérences des fibres musculaires ou encore l’auto massage. A utiliser de préférence avant un entrainement ou lors d’un jour de repos. Il y a la possibilité de s’en servir pour tout le corps, il vaut mieux commencer par le cylindre en mousse qui est plus souple et moins agressif et permettra au corps de s’adapter à cette nouvelle façon de travailler.   3. Le « TRX » ou suspension training Deux sangles avec des niveaux de réglages allant de 1 à 11, deux poignées pour les mains, deux sangles pour les pieds; voila le matériel haut de gamme pour le renforcement musculaire. Pouvant s’accrocher à une porte ou bien à un arbre ou un poteau si nous nous trouvons en extérieur, le TRX peut s’utiliser de partout, chez n’importe qui. C’est un matériel complet qui permet d’effectuer des milliers d’exercices afin de travailler les différentes parties du corps en isolé ou en combiné.   N’hésitez pas à demander conseils pour l’utilisation de ces matériels afin d’éviter de vous faire mal ou de vous blesser en effectuant un exercice dans une mauvaise position. De très bonnes vidéos sont sur internet pour vous montrer la marche à suivre alors on se lève de son canapé et on se motive pour une bonne séance de sport!!! Vous verrez, vous serez tellement mieux après….            ...
read more

Comment garder un ventre plat?

L’été approche à grand pas, la question du ventre plat, de la sortie des tiroirs des maillots commencent à être de plus en plus présente…Voici quelques petits conseils pour vous aider à profiter de votre été sans vous soucier de votre apparence : Pour réussir à garder un ventre plat, il est important de faire attention à son alimentation : éviter la production de graisses qui pourrait se stocker, nous le savons toutes, au niveau du bas ventre et privilégier la consommation de fibres pour réguler le transit intestinal. Il faut garder en mémoire que notre ventre reflète ce que l’on mange, c’est pour cela qu’il faut manger lentement et dans le calme (ça vous aidera à avoir une digestion lente et sans troubles), ne pas prendre de trop grosses quantités, penser à boire avant et après le repas, garder une alimentation variée et équilibrée. Ces conseils, les uns à la suite des autres, vous éviteront les ballonnements, le ventre gonflé pendant la digestion et ainsi garder un ventre plat tout au long de la journée. L’alimentation n’est malheureusement pas la seule solution, il faut pratiquer une activité physique régulière en complément : travailler les abdominaux correctement en faisant du gainage et en renforçant les muscles profonds afin d’éviter de faire gonfler les muscles (ce qui est contraire au sujet de l’article : comment garder un ventre plat ?), pratiquer une activité cardio vasculaire qui va faire travailler l’ensemble des muscles et par conséquent vos abdominaux. En résumé, limitez la consommation de sucres rapides (boissons sucrés, biscuits, gâteaux) qui favorisent la production de graisses, privilégiez la consommation de fruits et de légumes (apports de fibres permettant de réguler le transit intestinal), boire suffisamment tout au long de la journée (1,5 ou 2L est une bonne moyenne) et pratiquer une activité physique régulière plusieurs fois par semaine. Bon été à vous tous, Charlène, votre coach sportif et...
read more

NOUVEAUTE : SEJOURS SPORT & DIET

Bonjour à tous, Votre coach Charlène vous présente une nouveauté : des séjours alliant sport et diététique en plein coeur des Hautes Alpes. Deux formules vous sont proposées : soit des mini weeks ( 3 nuits) soit semaine complète ( 6 nuits). Durant ces séjours, Charlène vous proposera des ateliers nutritions ainsi que des séances sportives en pleine nature. Je vous laisse découvrir tout cela sur le site dédié à ce projet en cliquant ici . Merci à vous tous et bonne visite,...
read more

Cholestérol : quels aliments à éviter ?

Vous avez des problèmes de cholestérol et vous ne savez pas comment y remédier? Voici quelques conseils pour faire baisser votre taux de cholestérol? Vous avez constaté une augmentation de votre cholestérol lors d’un examen sanguin et on vous a conseillé de surveiller votre alimentation ? Le régime est la première chose à adopter. Il est important de diminuer l’apport de graisses saturés : beurre, lait entier, lait concentré, crème fraîche. Mais aussi les viandes les plus grasses comme le mouton, l’agneau, le porc ; la charcuterie; les abats. Les huiles végétales riches en acide gras saturés comme l’huile de palme et l’huile d’arachide sont à proscrire. Il va de soi qu’il faut limiter les fritures et les chips. Les oeufs sont riche en cholestérol, notamment le jaune d’oeuf, on limite donc l’apport à 4 oeufs par semaine. Le fromage est limiter à deux fois par semaine. Les viennoiseries, les pâtisseries, les biscuits, le chocolat, les glaces sont à éviter. L’augmentation du cholestérol n’est pas une chose grave en soi, il suffit de faire attention à son alimentation et tout rentre dans l’ordre rapidement. Ce sont des habitudes alimentaires à intégrer dans son mode de vie comme dans tout régime alimentaire. Il est primordial d’adopter une alimentation équilibrée en privilégiant les fruits et les légumes qui apportent des fibres et permettent de diminuer le taux de cholestérol. « Que ton alimentation soit ton seul remède...
read more

L’effort musculaire à jeun, quels bénéfices?

Beaucoup d’entre nous se demande si le sport à jeun est une bonne chose? Voici quelques conseils pour pratiquer correctement le sport à jeun et comment organiser les séances afin d’éviter tout problème physique. Tout d’abord il ne faut pas abuser de ces entraînements , maximum 2 fois par semaine. Attention, il faut savoir que cette méthode d’entrainement peut être bénéfique mais peut aussi s’avérer dangereuse si on ne respecte pas quelques règles. S’entraîner à jeun entraîne une augmentation de la consommation des graisses quand les réserves de glycogène sont au plus bas. Mais, dans cette consommation accrue de graisses, multiplié par 5 quand le stock de glycogène est au plus bas, on note une forte perte d’acides gras essentiels et de protéines qui vont engendre une plus grande fatigue une fois la séance finie. Il faudra donc se préparer un petit déjeuner complet et équilibrée après la séance, cela permettra de restituer les stocks de glycogène et reprendre de l’énergie pour toute la journée. les dépenses caloriques occasionnées seront bénéfique malgré le repas post effort. Vous éviterez la fatigue dans la journée et les carences du aux pertes pendant la séance. Un entraînement à jeun, si on lit le paragraphe du dessus, favoriserait la perte de poids puisque le corps puise directement dans les réserves lipidiques. Mais à quel prix? Il faut faire attention et programmer ces entraînements de façon raisonnable. Cela peut engendrer des carences et de ce fait, des blessures plus ou moins graves. Les séances ne doivent pas aller au delà d’ 1 heure. Au dessus, l’effort à jeun oblige l’organisme à produire des corps cétoniques, déchets issus de la dégradation des acides aminés , qui acidifient le milieu intérieur. Cet état de cétose peut être néfaste voir même dangereux pour la santé : problèmes rénaux, fatigue intense, mauvaise récupération musculaire et donc blessure. Pour réaliser une séance de sport à jeun, il faudra également avoir une diététique appropriée comme augmenter sa consommation de sucres lents la veille de l’entrainement. Ainsi, votre stock de glycogène aura une moindre baisse et vous permettra d’effectuer votre entraînement sans subir une crise d’hypoglycémie du à une faible réserve de glycogène. Les repas post effort devront être riches en produits laitiers ( protéines végétales), viandes poissons ou oeufs (protéines animales) céréales complètes, fruits et huiles riches en acides gras essentiels ( oméga 3). Restez attentifs les premières minutes de...
read more